Retour Galerie Afrique

Nigeria :
Makoko, Le Bidonville Aquatique de Lagos

Makoko : ce village sur pilotis en plein centre de Lagos, la capitale économique du Nigeria, est en fait une sorte de prolongement du village rupestre de Ganvié, la Venise de l’Afrique, au Bénin, créée et habité par les Tofinus venus du Bénin. Les jeunes n’y parlent pas français, mais ils sont très conscients de leur identité ethnique ( le Nigéria étant anglophone, les jeunes Tofinus venus du Bénin voisin et francophone ont perdu l’usage de la langue française ). Sans véritable contrôle ni infrastructures, la pression démographique y était si forte qu'en juin 1990, les autorités décident de raser complètement le bidonville de Makoko, sans aucun plan de relogement pour ses 300 000 habitants. Le bidonville de Makoko renaît alors du déplacement forcé de ces habitants se retrouvant sans abri, recréant un habitat précaire et insalubre sur la lagune. Les gouvernements successifs démolissent régulièrement cet espace : le bidonville se forme et se déforme au fil des destructions successives durant les années 2000. La dernière en date remonte à juillet 2012 : 30 000 personnes se retrouvent sans toit, leur logement ayant été incendié. Les heurts entre habitants et police provoquent un mort, ce qui en stoppe la destruction complète.